samyeshop moyen

Librairie bouddhiste
Artisanat de l'Himalaya
Objets rituels

bloc therapie rokpa

bloc rokpa

facebook-logo

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Lama Yéshé Losal Rinpotché

Lama Yeshé Losal est le frère d'Akong Rinpotché, au monastère duquel il fut envoyé pour étudier dès son plus jeune âge, comme cela se faisait traditionnellement au Tibet.  Après les événements de 1959 et un voyage difficile jusqu'en Inde en compagnie d'Akong Rinpotché, de Chögyam  Trungpa Rinpotché et de nombreux autres réfugiés tibétains, il fréquenta  la première école crée en exil spécialement pour les jeunes Tulkous, bien qu'il n'en fut pas un lui-même. Ayant contracté la tuberculose, il survécut à une grave opération, et une fois ses études terminées, il travailla à Dharamsala dans l'administration du gouvernement tibétain en exil, puis à Rumtek comme secrétaire au service du XVIème  Gyalwa Karmapa.  Au début des années 70, il rejoignit Akong Rinpotché et Trungpa Rinpotché en Ecosse où ces derniers venaient de fonder le premier centre bouddhiste de tradition tibétaine en Europe, Kagyu Samyé Ling.  Lama Yeshé (alors appelé Jamdrak) menait ) à cette époque une vie mondaine, profitant de tous les plaisirs que pouvait offrir la société occidentale.  Pendant un certain temps il tenait un magasin de vêtements, participait à des soirées, etc., jusqu'au jour où, se rendant compte de la futilité de l'existence qu'il menait, il décida de se remettre au service du XVIème Gyalwa Karmapa et de l'accompagner lors d'un voyage aux Etats-Unis.  Le Karmapa lui confia la responsabilité de son siège aux Etats-Unis, qu'il venait de créer dans l'Etat de New-York, Karma Triyana Dharmachakra, charge que Lama Yeshé assuma pendant cinq ans.  Durant une nouvelle visite du XVIème Karmapa en 1981, il reçut l'ordination complète de moine et commença une retraite de méditation solitaire très stricte sous la direction de Khenpo Khartar Rinpotché.  Pendant ces cinq années, il reçut des plus grands maîtres Kagyu la transmission de la lignée du Mahamoudra.  Gyaltsap Rinpotché et Kalou Rinpotché en particulier lui transmirent les six yogas de Naropa qu'il pratiqua et maîtrisa complètement.  De retour en Ecosse, Lama Yeshé continua à pratiquer en retraite solitaire jusqu'en 1988 et devint ensuite maître des retraites traditionnelles de trois ans, trois mois et trois jours à Samyé Ling.  Depuis le début des années 90 Lama Yeshé a également commencé à réunir autour de lui une communauté monastique qui s'agrandit un peu plus chaque année et compte aujourd'hui plus de cinquante moines et nonnes.  Akong Rinpotché étant à présent très occupé en Europe, en Afrique, en Asie et au Tibet, c'est Lama Yeshé qui assume la responsabilité de Samyé Ling.  A la suite d'un pèlerinage au  Tibet, entrepris pour assister à l'intronisation du XVIème Gyalwa Karmapa à Tsourphou, lama Yeshé reçut au Népal une transmission particulière d'enseignements sur le Bardo, qu'il a depuis lors pratiquée en retraite et également maîtrisée.  Sa connaissance de la mentalité occidentale et ses compétences en matière de méditation font de Lama Yeshé un enseignant de grande qualité.  Sa visite est une occasion exceptionnelle pour ceux qui souhaitent rencontrer un pratiquant authentique de la lignée de transmission du Mahamoudra.