samyeshop moyen

Librairie bouddhiste
Artisanat de l'Himalaya
Objets rituels

bloc therapie rokpa

bloc rokpa

facebook-logo

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Hommages à Akong Rimpotché - Centres de méditation bouddhistes tibétains dédiés à la paix dans le monde et au mieux-être.

Messages de Lama Yéshé Losal Rinpotché

Nouvelles concernant Akong Tulku Rinpoche

 

Lettre adressée par Lama Yéshé Losal Rinpotché à tous les disciples et amis d'Akong Rinpotché à l'occasion de la conclusion des cérémonies qui clotureront les 49 jours après le décès d'Akong Rinpotché.

Cliquer sur ce lien

 

8 novembre 2013

 

Chers amis,


Je voudrai partager avec vous encore un des signes des miracles de mon frère Akong Tulku Rinpoche. Les trois belles fleurs jaunes que vous voyez sur la photo ne poussent normalement qu'au printemps.


L'année dernière, pour la première fois depuis son départ étant enfant, Akong Rinpoche a pu retourner au lieu de sa naissance. Et puis, cette année, cette fleur a miraculeusement poussé sur le lieu exact où il est né au moment de sa mort, ce qui est complètement hors saison. Comme vous pouvez le voir, l'endroit est devenu un lieu de pèlerinage et on y dépose des offrandes.


Meilleurs voeux,


Lama Yeshe Rinpoche 

 

19 Octobre 2013

Il  m’a fallu un peu de temps pour organiser les choses ici avant de pouvoir vous écrire et vous faire part de mes pensées. A présent que j’ai eu un peu de temps pour la réflexion, le moment est venu de m’adresser à tous les étudiants du dharma.

 

Lorsque j’ai eu connaissance des conditions de la mort de mon frère, son assistant et mon neveu et de l’identité de leurs assassins, je me suis senti vraiment navré pour eux car cela démontre à quel point un seul instant de malencontreuse colère peut ruiner énormément de vies. Au lieu d’être emporté par le ressentiment, j’ai éprouvé de la compassion pour eux et j’ai pensé à tout le mauvais karma que ces personnes malavisées avaient produit pour eux et pour d’autres.

 

J’aimerai dire à tous nos amis du dharma qui souhaitent faire quelque chose pour mon frère et pour moi que maintenant le temps est au pardon. Nous devrions tous avoir l’attitude du bodhisattva, éprouver de la compassion et pardonner les responsables de la mort de Rinpoche.  J’ai moi-même pardonné et ce faisant, me suis libéré de ma souffrance.

 

J’aimerai que tous les disciples réfléchissent aux conséquences néfastes de laisser les émotions négatives nous submerger et comment nous devenons capables de commettre les actes les plus malfaisants.

 

Nous, disciples de Choje Akong Tulku Rinpoche devrions nous sentir très fiers d’avoir été liés à lui, car partout dans toutes les régions tibétaines de Chine plusieurs centaines de
monastères et plusieurs milliers de personnes récitent actuellement des prières. Dans ces régions et bien d’autres parties du monde, Rinpoche a ainsi rassemblé des personnes de tous âges et conditions.

 

Nous devrions être aussi très fiers car il a dédié toute sa vie à rendre service aux autres sans aucun désir égoïste d’enrichissement et de confort. C’est un honneur d’avoir fait
partie de sa vie et nous devrions maintenant contribuer à maintenir son legs en soutenant toutes ses activités et plus particulièrement les projets humanitaires.

 

Choje Akong Rinpoche avait un engagement spécial envers l’éducation, la santé et la préservation de la culture dans les régions tibétaines de Chine, et je vous encourage vivement à soutenir ces projets de Rokpa en particulier.

 

Je souhaiterai partager quelques belles lignes qui proviennent d’une lettre  écrite par le 18ème Dulmo Choje Rinpoche en honneur de l’activité de Rinpoche:

 

«Saint et Noble être que vous êtes, vous avez sans relâche œuvré pour servir les enseignements du Bouddha et tous les êtres. Avec une bonté encore plus grande que
l’amour affectueux d’une mère, vous avez pris soin d’une immense quantité d’orphelins; avec un sentiment encore plus grand que celui apporté à un fils bien-aimé, vous avez
veillé sur les vieux et les invalides, les faibles sans aucun secours; avec la plus ample générosité et sans préjugé ni préférence vous avez satisfait les besoins et souhaits des
plus démunis, malades et indigents; avec votre soutien, vous avez ravivé la force du dharma et de la culture du Tibet qui se consumaient telle une lampe sans combustible.»

 

Pour conclure, je voudrai vous remercier pour vos messages de condoléances, je suis bouleversé par votre gentillesse et compréhension.

 

Je vous encourage à entretenir un esprit positif et plein de compassion et dès maintenant, œuvrons ensemble pour poursuivre l’activité de Rinpoche.

 

Bien amicalement,

 

Lama Yeshe Losal Rinpoche

 

13 octobre – Précision apportée par Lama Yeshe Losal Rinpoche

 

J’ai malencontreusement utilisé le mot anglais « assassination », assassinat, pour décrire la mise à mort de mon frère Akong Rinpoche. L’anglais n’étant pas ma langue maternelle, j’ignorais que ce terme, en anglais, indique le fait de  tuer pour des raisons religieuses ou politiques. Je n’ai jamais voulu insinuer que de tels motifs pouvaient  exister et je regrette la méprise que cela a pu causer.

 

Lama Yeshe Losal Rinpoche, Abbé du Monastère Kagyu Samye Ling, Ecosse.

 

12 octobre -  Nouvelle déclaration de Lama Yeshe Losal Rinpoche

 

Maintenant que la police de Chengdu a communiqué les noms des coupables du meurtre de Choje Akong Tulku Rinpoche, son neveu et son assistant, nous pouvons confirmer qu’une des personnes mentionnées par la police, Tu Dan Gu Sha, aussi connu sous le nom de Thubten Kunsal a passé 5 ans au Royaume-Uni et était retourné en Chine il y a deux ans.

 

Durant son séjour au Royaume-Uni il a fabriqué des statues pour notre monastère en Ecosse et pour le centre de Londres. Son travail terminé, il était parti satisfait sans qu’il existe la moindre dispute économique.  Mon frère, Choje Akong Tulku Rinpoche a toujours fait preuve d’une grande gentillesse envers Thubten Kunsal et l’a chaleureusement accueilli au sein de notre communauté.

 

Le blog officiel de la police de Chengdu mentionne que les trois suspects ont menacé mon frère et les deux autres personnes dans leur résidence de Chengdu avec des couteaux soi-disant pour une « dispute économique ».

 

Nous démentons vivement que Thubten Kunsal ait pu avoir une quelconque dette avec Akong Rinpoche, son monastère, ou le centre de Londres. Les dépenses de son séjour au Royaume-Uni ont été prises en charge suivant l’accord écrit qui avait été signé, et il n’y avait pas eu de réclamations à ce sujet.

 

Nous sommes dès lors très surpris que deux ans après il se présente en exigeant de l’argent, en sachant qu’Akong Rinpoche se préparait à distribuer les fonds récoltés pour les projets humanitaires de Rokpa dans les régions Tibétaines de Chine. Ainsi que nous l’avons précédemment mentionné, Akong Rinpoche est mort en défendant ces fonds.

 

Il a par ailleurs été dit dans la presse que le moine assassiné était un moine de Samye Ling, ce qui n’est pas exact. Il s’agissait de l’assistant tibétain d’Akong Rinpoche, originaire de son monastère Dolma Lhakang et qui n’avait jamais vécu au Royaume-Uni.

 

J’espère que cette déclaration permettra de dissiper tout malentendu.

 

En vous remerciant pour vos prières et condoléances,

 

Lama Yeshe Losal Rinpoche, Abbé du Monastère Kagyu Samye Ling, Ecosse.

 

 

12 octobre  2013

 

Je sais que vous attendez tous de plus amples informations. Je vous confirme que le précieux corps de mon frère, Choje Akong Tulku Rinpoche sera transporté à son monastère Dolma Lhakang dans la Région Autonome du Tibet où auront lieu la crémation et les prières comme il correspond à un Rinpoche de statut élevé.  
Vous avez sûrement lu que trois personnes ont été arrêtées pour le meurtre d’Akong Tulku Rinpoche, son neveu et son assistant.

 

Comme vous le savez, Akong Tulku Rinpoche s’apprêtait à faire la visite annuelle des projets de Rokpa International, l’association humanitaire fondée pour promouvoir l’éducation et les soins de santé dans les régions les plus éloignées, avec pour mission, de répartir les fonds collectés pendant l’année.

 

Nous pensons que les personnes arrêtées ont tenté de s’approprier ces fonds. Rinpoche est mort en les défendant et à sacrifié sa vie pour protéger l’argent destiné aux milliers de tibétains qui dépendaient de lui.

 

Nous vous remercions pour vos prières et vos condoléances.

 

Lama Yeshe Losal Rinpoche, Abbé de Kagyu Samye Ling

 

9 octobre 2013

 

Chers amis,

 

Merci à tous ceux qui ont envoyé des messages pour faire part de leur préoccupation et profonde amitié. Nous apprécions grandement votre gentillesse.

 

Suivant les conseils de Changon Khenting Tai Situpa nous allons réciter à Samye Ling pendant les prochains 49 jours le Guru Yoga de Milarepa pour Akong Tulku Rinpoche.

 

Tous les Samye Dzongs qui souhaitent faire quelque chose pour Rinpoche peuvent aussi soit réciter la sadhana entière du Guru Yoga de Milarepa ou réciter la prière suivante : "Je mila shepa dorje la solwandepso". Ceci devrait être fait, si  possible, pendant 49 jours.

 


Mes amitités à tous,

 

Lama Yeshe Rinpoche

 

8 octobre 2013

 

A vous tous, chers amis de Samye Ling et de Choje Akong Tulku Rinpoche


Je suis au terrible regret de vous informer du tragique meurtre aujourd’hui à Chengdu de mon frère Choje Akong Rinpoche, mon neveu et d’un moine qui voyageait avec eux. Le corps de Rinpoche a été transporté à l’hôpital où une autopsie va être effectuée. Ce sont tous les renseignements dont je dispose actuellement. Si je reçois de nouvelles informations, je vous en ferai part.

 

Mon neveu Kating Lama a pu prendre contact avec la sœur de sa Sainteté Karmapa qui a donc informé sa Sainteté, ainsi que HH Dalai Lama et Chamgon Kenting Tai Situpa et actuellement ils font tous des prières.

 

Nous devons maintenant offrir pour Rinpoche maintes prières et offrandes appropriées ;  toute contribution à cet effet sera très appréciée.

 

Je vous prie tous de réciter autant de prières que possible.

 

Amicalement,

 

Lama Yeshe Rinpoche

 

Traductions Nerea Goni