samyeshop moyen

Librairie bouddhiste
Artisanat de l'Himalaya
Objets rituels

bloc therapie rokpa

bloc rokpa

facebook-logo

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Ken HOLMES

Né à Londres en 1947, Ken Holmes a fait des études débouchant sur un poste d'ingénieur chimiste qu'il a quitté pour diriger un programme d'aide aux SDF drogués, au centre de Londres. Ce projet mené à bien, il est parti en 1970  à la recherche des mystiques soufis et tibétains qu'il avait connus par ses lectures d'adolescent.

Traversant le Moyen-Orient et l'Afghanistan, il a voyagé jusqu'en Inde où il a passé 6 mois  à Dharamsala à étudier avec les moines et les lamas qui vivaient autour de S.S. le Dalaï Lama.

De là, il s'est rendu à Kagyu Samyé Ling en Ecosse, le premier centre bouddhiste tibétain d'Occident, où il est basé depuis une quarantaine d'années, qu'il a consacrées à la transmission de la méditation et la philosophie du bouddhisme tibétain en Occident. Avec Katia, son épouse, il a traduit en anglais quelques-uns des enseignements fondamentaux de la lignée Kagyupa et une bonne partie de la liturgie qui sert aux pratiques quotidiennes. Parmi ces traductions figurent entre autres un manuel-clé de la tradition Kagyu, le Dhagpo Targyen de Gampopa, le "Joyau de la précieuse libération", publié sous le titre "Gems of Dharma, Jewels of Freedom", et  le Mahayana Uttara Tantra Shastra d'Asanga, publié sous l'intitulé  "The Changeless Nature" (L'immuable nature), ainsi que "Maitreya on Buddha Nature" assorti d'un commentaire.

En 1977, après cinq années essentiellement vouées à la pratique de la méditation sous la direction de  Chöje Akong Tulku  Rimpotché, Ken a passé six mois à voyager avec l'entourage de S.S. le Seizième Karmapa, en qualité d'assistant de la tournée en Europe. C'est au cours de ce voyage que Sa Sainteté l'a encouragé, ainsi que Katia, à entamer l'étude intensive des textes Kagyu et à en préparer des traductions anglaises fidèles, fondées sur les explications traditionnelles de la lignée. Pendant les six mois de la tournée et les six mois qui suivirent, ils ont travaillé étroitement sous la direction de Khempo Tsultrim Gyamtso  Rimpotché, pour étudier ensuite avec de nombreux lamas à qui, souvent, ils servaient aussi d'interprètes, comme par exemple : Kalu Rimpotché, Khenchen Thrangu Rimpotché, Tai Situpa, le Goshir Gyaltsab Rimpotché, Khempo Tsultrim Gyamtso Rimpotché et d'autres maîtres à qui il arrivait de séjourner longuement à Samye Ling, dans les premières années.

Ken a également reçu des enseignements et des transmissions de maîtres Nyingma tels que Khamtrul Rimpotché, Dilgo Khyentse  Rimpotché and Tulku Urgyen.  Dans les années 1990, Ken a étudié les principes essentiels de la médecine et de l'astrologie tibétaines traditionnelles sous la direction du regretté Khempo Troru Tsénam Rimpotché, ancien abbé des monastères de Katok et de Troru au Tibet, médecin hors pair et éminent professeur de médecine, titulaire de deux chaires universitaires à Lhassa. Ce dernier a conféré à Ken le titre de dharmacarya (DharmaTeacher) en  2002.

De S.S. le 16e Gyalwa Karmapa et des autres grands lamas de la lignée Ken a reçu la transmission de nombreuses sadhanas importantes. Il n'a cependant pas pu les pratiquer dans le cadre des traditionnelles retraites de trois ans, auxquelles il était prévu qu'il participe, retenu  par les obligations qu'il avait à l'époque pour aider Akong Rimpotché dans sa tâche de développement de Samyé Ling. Akong Rimpotché encouragea donc Ken à concentrer sa pratique sur les enseignements de méditation de la tradition du Mahamudra issue de Saraha, qui ne nécessite  pas de sadhanas. Ainsi, Ken a passé les trente dernières années à  s'efforcer de les pratiquer,  essentiellement sur la base d'une transmission  de "L'Océan de la certitude", d'abord avec Akong Rimpotché, puis deux fois ensuite avec Tai Situpa.

Ken est actuellement Directeur d'Etudes à Kagyu Samyé Ling. Il partage sa vie entre enseigner dans les Samyé Dzong de différents pays, assister Akong Rimpotché, écrire ou traduire des textes de dharma et, à l'occasion, servir d'interprète à des lamas tibétains en visite, comme récemment Drupon Rimpotché depuis 2009, pour les sessions annuelles de la nouvelle Shédra de Samyé Ling. Il a aussi enseigné la science des éléments et de l'astrologie tibétaine dans le cadre du Tara-Rokpa College of Tibetan Medicine. Il a été membre fondateur du Scottish Inter-Faith Council et a participé à des programmes de formation organisés par le  British Cabinet Office la Communauté européenne.  Il a notamment représenté le bouddhisme lors des rencontres fondatrices de Bruxelles en 2002 qui discutaient de la représentation des religions dans la nouvelle constitution européenne.

 En 2008, Ken a également créé un programme d'étude du bouddhisme tibétain par Internet qui se déroule sur trois ans.